numéro vert 08 05 38 38 83
Depuis quelques années, auprès des administrations, des députés et du gouvernement, nous partageons les témoignages des parents qui ont perdu un enfant et souffrent de le voir disparaître administrativement de leur vie.
Les parents d’un enfant unique redeviennent « sans enfant ».
Ceux qui accueillent un bébé après avoir perdu son frère ou sa sœur sont des « nouveaux parents », et pour tous les autres, le prénom et le nom de leur enfant défunt sont tout bonnement retirés, sans qu’aucune case administrative ne permette de mentionner son existence.
Quand ses parents le vivent comme leur enfant toute leur vie.
Cette pétition initiée par des parents est à la fois juste et touchante par la multitude des témoignages qu’elle relaie.
Vous pouvez donner du poids à nos démarches en ajoutant votre voix à celles de ces parents en la signant vous aussi.
Pour que nos enfants défunts ne disparaissent ni des fichiers, ni des mémoires.
 

Le témoignage bien douloureux de la maman de Nolann, disparu il a quelques jours à peine…

« La cruauté du système administratif… Aujourd’hui on reçoit le courrier, facture des pompes funèbres et courrier de la CAF… Voilà je n’ai plus que 2 enfants, je n’ai pas 3 enfants dont un décédé en 2020.

Non Nolann n’existe plus, effacé, supprimé comme si il n’avait jamais existé pour l’administration. C’est horrible, il n’est parti qu’il y a 10 jours et il est déjà inexistant alors que quand il s’agissait de son dossier reconnaissance mdph la demande a pris 9 mois…

Bref j’ai mal de voir ça, mon coeur de maman pleure encore plus. »

C’est certainement l’une des plus grandes souffrances à vivre après la mort de notre enfant, de constater sa disparition administrative…

Nous sommes de nombreuses associations à œuvrer pour que cela change. Car toutes les aides financières même l’ADE versée depuis le moins de juin par la CAF aux familles qui perdent un enfant et la proposition de rdv avec leurs travailleurs sociaux, qui sont des avancées vraiment importantes, ne pourront jamais compenser la violence de cette « mise à jour » automatique et si rapide du dossier de la famille à la CAF.

➡️ Pouvoir conserver le nom de nos enfants dans ce dossier en précisant bien sûr qu’il est décédé ou « plus à charge » comme l’avait déjà proposé une maman dans une pétition sur le sujet, serait la plus grande aide 💓 que la CAF et les services administratifs en général pourraient offrir aux parents endeuillés.

En espérant que ce nouveau témoignage bien triste puisse à nouveau relancer nos propositions en ce sens auprès du secrétaire d’Etat et de la CAF.

💕

Ce témoignage à fait écho et nous rapportons ici les nombreuses réactions de parents qui malheureusement ont vécu des situations similaires…

 

ipsum ut elementum Aenean odio mi, justo felis
Share This