numéro vert 08 05 38 38 83

De la douleur à la douceur*… Le témoignage de Nathalie qui revient sur le sentiment que procure chaque mois le jour anniversaire de la disparition de son enfant, date douloureuse, pleine d’émotions mais qui peut aussi se transformer en un rendez-vous avec son enfant disparu.

« Une nouvelle nuit du 25 au 26. »

« Une nouvelle nuit du 25 au 26… Je sais que certains en lisant ce post mensuel peuvent y voir un signe inquiétant, celui d’une tristesse qui perdure et se rappelle à moi chaque mois.

Mais je voudrais leur dire que ce n’est pas du tout cela, ou du moins plus du tout cela. Les premières années je comptais les mois (les jours) qui me séparaient de Carla, comme pour me rassurer que je n’oubliais pas.

« Aujourd’hui j’attends cette nuit pour partager chaque mois un peu d’elle et de notre amour. »

Aujourd’hui j’attends cette nuit pour partager chaque mois un peu d’elle et de notre amour. Avant je conjurais son oubli, aujourd’hui j’honore son amour. Chaque mois qui passe m’inspire un partage, une photo, une phrase, des rires, des larmes Des souvenirs pour la plupart mais parfois aussi des choses que je vis aujourd’hui en lien avec elle.

Cette petite fille était si extraordinaire… Je n’aurai pas assez de ma vie pour partager toutes les facettes de sa personnalité, et de nos moments. Et elles m’en inspirent encore tellement aujourd’hui.

« Alors ce rendez-vous dans la nuit du 25 au 26 n’est plus triste. »

Alors ce rendez-vous dans la nuit du 25 au 26 de chaque mois n’est plus triste. Il est bien sûr chargé d’émotion, de mélancolie parfois, de manque souvent. Mais il est aussi plein de sa vie qui se perpétue dans notre amour. Un amour si fusionnel que son absence est devenue omniprésence en moi.

Merci à vous qui l’avez connue ou qui la connaissez à travers mes partages de l’aimer comme vous l’aimez (je le ressens si fort). Et elle m’émerveille de réussir ce miracle depuis ces 67 mois d’absence. Je vous aime moi aussi et vous embrasse. »

*Titre inspiré de celui du livre d’Agnès Stévenin que nous avons reçue en conférence le 28 juin 2019 : De la douleur à la douceur. Transmutation ou comment passer de la souffrance à la paix (Mama Éditions, 2018)

 

 

eget ut consequat. quis, commodo justo ut fringilla mattis luctus
Share This