numéro vert 08 05 38 38 83

Un interview dans Nice Matin de Patrick Chesnais, il a vécu la tragédie de perdre son fils Ferdinand dans un accident de la route à l’âge de 20 ans, en 2006. À la suite de cette tragédie, il a écrit un livre « Il est où Ferdinand, journal d’un père orphelin ». Puis il a fondé dans les deux mois qui ont suivi l’accident de son fils, l’association « Ferdinand » sur la prévention routière à destination des jeunes.

Il revient sur le sens pour lui de son action : « Quand on vit une telle épreuve en tant que parent, l’un des moyens de s’en sortir est de devenir encore plus citoyen. Même si c’est parfois compliqué. ». Merci Monsieur Chesnais.

 

leo. fringilla Nullam vulputate, tristique Donec commodo
Share This