numéro vert 08 05 38 38 83

Le poème d’un père pour son fils.

Des mots puissants inspirés par la musique de Alain Bashung et par un amour si total qu’on ne peut qu’y SUR-vivre pour ne pas couler. Merci Dominique Pernin pour ce si beau partage.

« Quand le sommeil me fuit,
Titre de circonstance
Bashung compagnon de mes nuits
Impossible absence

T’es parti en éclaireur
Sans faire de bruit
Plus jamais je n’aurai peur
De jour comme de nuit

T’es parti en silence
La tête remplie de rêves
Concours de circonstances
La mort ne connaît de trêve

Immortel immortel
Telle une fleur arrachée trop tôt de terre
Immortel immortel
Face contre terre

Allez dis-moi que ce n’est pas vrai
J’entendrai la porte grincer
Mon visage s’illuminerait
Tu viendrais m’embrasser

T’as traversé la vie
Telle une étoile filante
J’suis mode SUR-vie
Malgré les déferlantes

Immortel immortel… »

💗💗💗💗💗💗💗💗

 

quis risus dapibus ut vulputate, Curabitur
Share This