numéro vert 08 05 38 38 83
« Je t’aime maman ! » 💖
C’est dans ce cri d’amour qu’Evan s’envolait il y a un an.
Et c’est ce même amour que Sonia transforme aujourd’hui en cri de SUR-vie pour Evan et son petit frère Noah.
L’amour plus fort que la mort. Merci Sonia pour cette flamme que tu allumes avec Evan dans la nuit 🦋💞🌟
« On y est.
1 an aujourd’hui.
Il voulait vivre
Il le voulait vraiment.
Malgré près de 3 ans de frustrations, de confinements et de douleurs que je pourrai probablement pas supporter, il voulait vivre.
Malgré le combat difficile et inégal, il voulait vivre, encore.
Il n’a pas eu cette chance.
La douleur et le manque sont innommables, inexplicables, parfois insupportables mais j’ai le droit et la chance de vivre, poussée chaque jour par ce cri sorti de ses tripes quelques instants avant de partir: « JE T’AIME MAMAN ».
J’ai fait ce choix non pas de survivre à son départ mais de SUR-VIVRE, vivre plus, plus fort, plus vrai, pour lui, pour qu’il puisse continuer d’être là malgré tout, pour moi mais surtout pour son frère qu’il aimait tant.
Non, ce n’est pas facile, oui même les meilleurs jours il me manque et cette douleur est indescriptible.
Mais je vis. Je vis entre autre parce que je ne connais plus la peur de la mort, parce que même si je n’ai pas de croyance sur l’après, je sais que c’est plus doux que certains longs mois qu’il a vécu et puis je sais qu’un jour je le rejoindrai.
Je t’aime mon fils, je t’aime si grand, si fort… L’amour que tu m’as donné et celui que j’ai pour toi m’envahissent chaque jour et sont un carburant inépuisable, même quand mes larmes coulent.
Je t’aime mon amour, je t’aime si fort, tous les jours et pour toujours.
Quand à toi, si tu peut lire ce message, VIS, parce que tu as la chance d’en avoir encore le droit.
Profites de chaque instant, partage avec ceux que tu aimes, avec ceux qui t’aiment, débarrasses toi des ce et ceux qui encombrent ta vie, rappelle toi et bats-toi pour ce qui t’es essentiel.
Ps : il a fallut le confinement pour que je puisse lire tous vos messages de condoléances (je suis longue…) alors ne m’en voulez pas si je ne réponds pas aux messages que je reçois depuis ce matin ❤  »
Sonia Papillon
ut mattis elementum in neque. ut
Share This