Le Point rose

Actualités

Les femmes qui sont les plus fortes ont un être cher au paradis 💞

Pour toutes les mamans du Point rose… 💗

Voici un très beau texte partagé par une maman du Point rose pour les autres mamans du Point rose. Une entraide et des liens magnifiques les unissent. Merci Laurence 💞

« Les femmes qui sont les plus fortes ont un être cher au paradis

Elle sait à quoi ressemble la douleur. Pas seulement la douleur d’avoir été détruite ou trompée. Elle a connu un chagrin extrême suite à la perte d’un être cher. Le type de chagrin où la personne qui vous manque ne revient jamais. Elle est forte, parce qu’elle a établi une relation avec quelqu’un, quelqu’un de beau, à couper le souffle. Quelqu’un qui méritait de vivre une longue vie saine sans souffrance. Mais on lui a arraché cette personne.

Elle n’a pas eu suffisamment de temps avec cette personne. Elle ne lui a pas dit tout ce qu’elle aurait dû. C’est injuste, mais elle a appris à accepter que la vie est faite ainsi. L’univers ne fait pas de favoritisme. Et c’est normal, même si ce n’est pas vraiment juste.

Sa force a été testée le jour où elle a appris la nouvelle, et tous les jours depuis. Elle s’est interrogée. Elle s’est interrogée sur ses croyances. Sa force a été mise à rude épreuve, mais elle n’a jamais complètement abandonné. Si c’était le cas, elle ne serait plus là.
Mais elle est toujours là. Elle respire toujours. La mort de cet être cher l’a rendue forte, car elle est encore vivante, même s’il est parti.

Parce qu’elle a fait face aux pires circonstances possibles et a survécu. Le deuil d’un. Les funérailles. Les discours. Les messages attachés aux fleurs. Elle a traversé les moments les plus difficiles, des moments où elle aurait aimé pouvoir disparaître, où elle aurait aimé échanger sa place avec la personne qui est partie, mais elle est encore capable de sourire. De rire. De profiter de la vie.
Bien sûr, elle n’a pas fini de pleurer. Elle pleurera encore quand elle feuillettera ses albums ou qu’elle verra un souvenir avec cette personne sur Facebook. Quand elle traversera le cimetière ou qu’elle regardera l’urne de son être cher disparu sur son étagère. Quand il sera tard dans la nuit ou tôt le matin et qu’elle n’arrivera pas à dormir. Mais ces larmes ne la rendent pas faible. Elles la rendent forte. Elles font d’elle une survivante.

Elle est forte, car elle a fait face à la plus grande perte que l’on puisse imaginer. Elle sait à quoi ressemble la douleur imparable, ce que l’on ressent quand quelqu’un nous manque et qu’on ne peut pas le voir. Quelqu’un dont on peut hurler le nom, mais qui ne donnera jamais de réponse concrète.

Elle est forte, parce qu’elle n’a pas laissé la mort la transformer en quelqu’un de cynique. Elle a toujours un cœur énorme. Elle a encore beaucoup d’amour à donner.

Elle est forte, parce qu’elle est là pour ses amis chaque fois qu’ils subissent une perte similaire. Parce que c’est quelqu’un sur qui les autres personnes peuvent s’appuyer. Parce qu’elle ne laisse pas les horreurs de son passé la hanter. Elle est forte, parce que si elle a pu surmonter la mort de quelqu’un qu’elle aimait plus que les mots ne peuvent l’exprimer, elle peut tout surmonter. »

Illustration : œuvre originale de Carmela Belaid 💞

 

Comment grandir sans son papa ou sa maman 💕

« Destins d’orphelins », une très belle émission sur France 5, à voir ou à revoir, très touchante par ses témoignages d’enfants.

Il en ressort à chaque fois le même besoin d’être reconnu dans ce manque et cette souffrance, et de pouvoir faire une place à l’absent si présent dans le coeur de ces enfants orphelins 💕

Une émission qui ose surtout parler du sujet tabou de l’enfant touché par la mort précoce de l’un de ses parents, ou des deux comme Annie Duperey invitée de l’émission.

La perte d’un frère ou d’une sœur n’y était pas abordée ; elle présente encore d’autres spécificités, d’autres difficultés nécessitant elles aussi une prise en charge adaptée. ..et tout autant le besoin et l’importance d’en parler 💗

https://mobile.france.tv/france-5/le-monde-en-face/864697-destins-d-orphelins.html?fbclid=IwAR2Yxfp7frOWN8wjq-2rjNWQN-hRmFRPkTcdl-rd0vOh8xhQJbA1gcUL35w

Run for le Point rose – Le Trail de la Galinette 🏃🏻‍♂️🏃‍♀️

À l’issue des courses de la Galinette de ce dimanche, Nathalie Paoli a reçu un chèque de 2000€ pour Le Point rose 💖

Chaque coureur a contribué à ce don généreux, honorant les enfants partis trop tôt et les familles du Point rose. « C’est comme si vous courriez tous un peu pour nos enfants », leur a déclaré Nathalie en les remerciant, avant de prendre le départ avec eux 👟

Merci à Sylvain Liverset et aux organisateurs de Marseille Trail Club, pour cette belle initiative. Et merci à notre ami Kamel Amiri pour ses mots, son cœur, depuis la création du Point rose 💞

Les Samedis du Point rose, ce sont les enfants qui en parlent le mieux… ✨

Un samedi comme une nouvelle bulle d’amour et de douceur 💕 🍡

Merci à nos familles et à Thibaut et Christine pour leur atelier d’initiation à l’origami classique et à l’origami 3D. De tous ces mini pliages de papier sont nés de ravissants petits pingouins 🐧🌸

Et c’est si encourageant et merveilleux de voir la capacité de ces enfants pourtant si durement éprouvés par la vie, à transformer leur malheur en encore plus de vie, et d’amour quand on prend soin d’eux et de leurs parents 💕

Et comme l’amour circule toujours lors de ces Samedis du Point rose, ils le partagent avec les autres enfants et nous le rendent au centuple 💖

Merci Jules pour ton merveilleux témoignage ! (vidéo ci-dessous) Et merci à ta maman Fabienne Haquette pour son partage.

                      

TÉMOIGNAGE – Les Samedis du Point rose, ce sont les enfants qui en parlent le mieux. Et c’est si encourageant et merveilleux de voir la capacité de ces enfants pourtant si durement éprouvés par la vie, à transformer leur malheur en encore plus de vie, et d’amour quand on prend soin d’eux et de leurs parents. Et comme l’amour circule toujours lors de ces Samedis du Point rose, ils le partagent avec les autres enfants et nous le rendent au centuple. Merci Jules pour ton merveilleux témoignage! Et merci à ta maman Fabienne Haquette pour son partage. À samedi prochain !!💕

Publiée par Le Point rose sur Dimanche 27 janvier 2019

 

Comment dire et parler de la mort à un enfant 🌿

Soirée de coaching parental… le mardi 29 janvier à 18h30 – Cogito’Z Marseille, 22 bd Verd 13013 Marseille

Et si on en parlait pour mieux leur en parler, une soirée spéciale pour les parents, organisée par Le Point rose avec les psychologues et psychothérapeutes Coralie Laubry et Audrey Platania-Maillot à Cogito’Z Marseille, sur le thème :

Comment dire et parler de la mort à un enfant

Comment les accompagner face à la mort d’un proche. Entre besoin de dire et besoin de protection, entre le trop et le pas assez… On est si peu aidé et préparé à en parler, et encore plus démuni quand il s’agit de la mort contre-nature d’un enfant ou d’un de ses parents… On se déchire sur les questions de sa présence aux obsèques, sur le vécu du deuil. On a peur de mal faire ou d’aggraver encore le mal. On a peur de briser à jamais son innocence. Comme si l’innocence que l’on associe à l’enfance était incompatible avec le sujet de la mort.

Comment l’adulte peut-il mieux se placer pour mieux accompagner ? Comment gérer les grandes et les petites questions du quotidien ? Et après ?

Cette soirée de conseils aux parents, pour apprendre à en parler sans se voiler la face et faire comme si la mort pouvait ne jamais concerner notre vie, nie celle des enfants, elle m’a tant manquée en 2015… Merci Audrey Platania, Coralie Laubry et Jeanne Siaud-Facchin de la rendre aujourd’hui possible 💗

🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸🌸

Créé par notre marraine Jeanne Siaud-Facchin, Cogito’Z, est un centre de psychologie au présent pour tous, animé par une équipe de psychologues spécialisés, qui propose une démarche intrégrative, une perspective contemporaine, et une approche interactive à dimension humaine.

Coralie Laubry est directrice de Cogito’Z Marseille et Audrey Platania- Maillot, responsable de la Clinique Cogito’Z et Développement.

Cogito’Z Marseille, 22 bd Verd 13013 Marseille
Participation : Adhérents 5€ – non adhérents 15€
Inscriptions par mail lepointrose@yahoo.com, tél 06 81 23 17 57 ou MP.

Les mots de notre marraine, Jeanne Siaud-Facchin, la psychologue, psychothérapeute, fondatrice des centres de psychologie intégrative Cogito’Z, auteur du récent «S’il te plaît, aide-moi à vivre», à Nathalie et aux parents du Point rose 💖 :

« Nous sommes là pour soutenir ton action magnifique. Pour accompagner les parents face à l’indicible. Pour mettre des mots, du cœur, de la vie là où tout aspire vers l’abîme. Oui, la vie c’est aussi ce qui continue à faire vivre ces enfants morts si jeunes, morts si tôt, morts si vite. La vie au-delà de la mort c’est dans nos cœurs qu’elle se poursuit, dans le lien qu’elle s’anime, dans la joie des autres enfants qu’elle s’exprime. Mais c’est tellement violent, impensable, invivable, au vrai sens du terme, que les mots manquent pour penser, pour dire, pour continuer à aimer.

Et puis quels mots pour les sœurs, les frères ? Comment en parler ? Les questions sont immenses et les besoins sans fond pour aider ces parents au bord du gouffre de leur propre vie. Tout au bord. Ce que tu as fait avec cette association Le Point Rose est un tour de magie. La magie de la vie, de l’amour qui, grâce à tout ce que tu entreprends, insuffle une étincelle de lumière qui relance la vie. Celle de ceux qui sont là. Je suis fière d’être la marraine de cette association. Je suis vraiment heureuse que nous t’accompagnions dans cette mission difficile que tu as choisie pour ton association : donner la main, l’amour, aux parents, aux fratries qui traversent cette mort contre-nature.

C’est aussi notre mission de professionnels de s’engager dans des actions humaines si fortes. Merci Nathalie pour la vie que tu donnes aux autres et à moi aussi ! 

Jeanne interviendra pour Le Point rose, le samedi 2 mars à Marseille. à la Librairie Maupetit à l’occasion de la sortie récente de son dernier livre : « Sil te plaît, aide-moi à vivre » aux éditions Odile Jacob 💞

« Ce livre est né de ce que j’ai appris, de ce que j’ai compris. De ce que chacun m’a transmis.
Chaque enfant, chaque adolescent, chaque adulte que j’ai rencontré m’a confrontée à ce même défi, que j’avoue avoir toujours accepté : “S’il te plaît, aide-moi à vivre.”

Se sentir à sa place, être fier de qui on est, de ce qu’on accomplit, pouvoir se retourner plus tard sur sa trajectoire et ne rien regretter, c’est ce qui me semble avoir la plus grande valeur.

Une psychologie qui a pour ambition, pour intention, pour conviction de nous aider à mieux vivre. Notre vie. La nôtre. Cette vie si forte et si fragile que nous tentons de faire tenir debout, et nous avec, pour avancer. » J. S.-F.

Jeanne Siaud-Facchin pratique et enseigne la méditation de pleine conscience, a créé des programmes et des thérapies innovantes. Spécialiste reconnue des surdoués, elle est l’auteur notamment de L’Enfant surdoué, de Trop intelligent pour être heureux ? et de Tout est là, juste là, qui sont tous d’immenses succès.

 

eleifend felis id, felis diam Praesent sed