Le Point rose

Actualités

12 HEURES BOULISTES: Le Point rose en boule de pétanque

A l’occasion de la 7e édition des 12 Heures Boulistes de Marseille, les 3 et 4 septembre 2016, Le Point rose se fait bouchon et boule de pétanque, sur les plages du Prado de Marseille.

Les Nordistes diront « cochonnet » mais les Marseillais les reprendront à la volée : « A Marseille, on dit « bouchon »! ». Et n’oubliez pas de garder les deux pieds bien joints et « tanqués » au sol, car comme le rappelle l’étymologie du mot « Petanque », c’est un sport qui se joue les deux pieds tanqués… Ce sont les premiers enseignements que nous avons retenus lors de notre formation accélérée avant les 12 Heures Boulistes. Peu, pour ne pas dire pas d’amateurs pendant les 2 jours de cette 7e édition. Pour tenir le marathon des 12 heures boulistes du samedi, puis le concours du tir de précision du lendemain, mieux vaut être endurants et expérimentés. Les joueurs s’affrontent, se connaissent et ne lâchent rien, malgré le climat convivial et la canicule ambiante du week-end plus propice à la sieste méridionale qu’aux affrontements. L’été n’a pas abdiqué sur les plages du Prado, autorisant les baignades impromptues lors des rares et courtes pauses du tournoi.

photos poncie-paoli 066

Cette 7ème édition des 12 Heures Boulistes est placée sous le signe de la solidarité grâce à l’engagement et la générosité des organisateurs de l’Esplanade Ganay bouliste et des participants pour l’association Le Point rose. Présent sur les affiches de l’événement, les t-shirts des organisateurs et bénévoles, Le Point rose tient aussi un stand d’initiation à destination des plus jeunes. La pétanque, c’est un peu comme l’OM a Marseille, l’éveil se fait très jeune…IMG_6318 B - HD

Un parcours pour passer son « permis » et emporter de nombreuses récompenses, permet aux enfants des participants, des spectateurs et visiteurs de l’événement, de venir s’initier et participer aux ateliers ludiques proposés par les animateurs du Point rose et l’éducatrice de la Ligue PACA, Annie Saliba.

Des ballons flottants, comme des énormes Points roses tranchant dans le bleu profond du ciel, rappelle l’essentiel, l’importance d’ajouter encore plus de vie et de joie à ce grand week-end sportif et convivial, comme Marseille en a l’art.

IMG_8920

La marraine de la 7e édition n’est autre que Nathalie Simon, également marraine du Point rose, qui endosse avec sa disponibilité et sa générosité habituelle sa double casquette de marraine, se prêtant au jeu des dédicaces, du tirage de la tombola et du très attendu tournoi des personnalités et des partenaires. L’équipe du Point rose y brille moins par ses performances sportives que par ses rires et sa bonne humeur.

Le marathon du samedi se termine par un dîner convivial offert à tous les participants et une remise des récompenses. Avec un temps fort émouvant : celui de l’hommage à l’un des organisateurs historiques du tournoi décédé dans l’année et de la remise du chèque de la tombola à l’association Le Point rose. Avec un autre temps fort, entre Nathalie Paoli, la fondatrice du Point rose, et Gérard Poncié, le fondateur et organisateur des 12 Heures, émus de cette action commune à la suite de plusieurs années d’amitié et de  collaboration lorsqu’ils étaient respectivement directrice de la communication de l’OM et président de la section Provence de l’UJSF ( Union des Journalistes de Sport en France).

IMG_7781

« Les années passent, les liens perdurent. Et ce sont ces liens qui nous aident dans l’épreuve, ces liens qui sont la clé de la résilience après un grand malheur », rappela Nathalie Paoli en recevant le chèque de la manifestation.

 

 

Le lendemain, dès l’aube (pour des Marseillais…), les 12 HeuresBoulistes endossent la forme d’un concours du tir de précision impressionnant, avec des prouesses spectaculaires, et les enfants des familles et bénévoles du Point rose en ramasseurs de boules.

« Derrière chaque malheur, se cache un petit bonheur », avait dit à sa maman Carla-Marie à 8 ans. Et bien ce week-end-là tous en font l’expérience. Derrière ces grands malheurs se cache le bonheur de ce moment de partage et de convivialité. Merci aux organisateurs et tout particulièrement à nos amis Gérard Poncié et Rémi Lacassin d’avoir associé Le Point rose à ce magnifique événement et de nous faire déjà l’honneur de nous associer à l’édition 2017.

Crédits Photo : Le Point rose – Les 12 Heures Boulistes – Claude Nucera – Robert Poulain

L’édition 2016 des 12 Heures Boulistes, en films

12 Heures Boulistes, édition 2016 : Le marathon des 12 Heures, le samedi…

12 Heures Boulistes, édition 2016 : Le concours du tir de précision, le dimanche…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *