Le Point rose

Author: admin

« Théo avait 4 ans… Théo était un guerrier ! »

« Théo était un guerrier », C’est par ces mots que Lydie commence le récit du combat de son petit garçon contre une tumeur cérébrale qui l’a emporté à l’âge de 4 ans. Un témoignage bouleversant où l’on devine derrière les mots pudiques, toute la souffrance et le sentiment d’abandon vécus par la famille de ce petit guerrier si courageux.

 

IMG_2680« Théo avait 4 ans… Théo était un guerrier!

Théo est né le 15 juillet 2011. Un grand bonheur après la naissance de Léa en 2007.

Le 23 avril 2014, notre vie a basculé. Nous avons appris que notre petit garçon, qui n’avait alors même pas trois ans, était atteint d’une tumeur au cerveau. Une tumeur au cerveau ? Il est si petit, c’est tellement rare, comment est-ce possible ? Mais on va se battre, la tumeur est opérable, des traitements existent, Théo va guérir, ce n’est pas possible autrement. D’ailleurs il va bien, il joue, rigole, il ne semble pas affecté par ce qui lui arrive… Suivront les chirurgies, les séquelles, les traitements de chimiothérapie dont une intensive avec greffe de cellules souches qui le conduira en secteur stérile où il fêtera ses 3 ans, les effets indésirables, parfois très difficiles, puis les 6 semaines de radiothérapie. Avec pour seul fil conducteur la guérison ! Fin novembre 2014, les traitements sont terminés, enfin. Théo est en rémission. EN REMISSION ! La vie reprend son cours, Théo fait son entrée à l’école qu’il aime beaucoup, quelle joie de le voir participer au carnaval, à la sortie scolaire, au spectacle de fin d’année (merci à l’école maternelle de la Trébillane au passage pour tout ce qu’ils ont mis en œuvre pour accueillir Théo)…

IMG_2689Mais ce bonheur fut de courte durée. En juillet 2015, deux jours avant son quatrième anniversaire, Théo perd de nouveau l’équilibre. Direction l’hôpital en urgence, scanner, les heures passent, interminables… nous apprenons que notre fils fait une rechute de la maladie. Elle s’est métastasée, au cerveau, à la colonne vertébrale. Le sol se dérobe sous nos pieds. Une rechute ? Mais l’irm passée deux mois en arrière était parfaitement normale ! Comment elle a pu se développer comme ça ? Si vite ? Il n’y a plus d’espoir de guérison à l’heure actuelle. Mais Théo est là, toujours souriant et serein, comme à son habitude. On nous propose un traitement de chimiothérapie adjuvante, qui donne de bons résultats avec une bonne tolérance. Nous gardons espoir, celui qui permet de rester debout, peut-être qu’il pourra vivre encore des mois, des années, et pourquoi pas l’arrivée d’un traitement miracle. Tout est possible non ?

Hélas le traitement ne donne pas les effets escomptés… Nous abattons alors notre dernière carte, celle d’un protocole expérimental qui donne de bons résultats sur les cas actuellement en essais. Néanmoins, ce protocole implique un nouveau passage au bloc, un traitement médicamenteux lourd et contraignant. Mais Théo mérite cette chance, incontestablement. Il est d’ailleurs toujours plein de gaieté, de courage. Malgré tout, la maladie a gagné du terrain de façon fulgurante. Théo ne peut plus se servir de ses jambes. Notre maison doit être aménagée. Nous découvrons alors le monde du handicap. Et là, l’expression « se sentir seuls au monde » prend tout son sens… nous n’y connaissons rien… on tâtonne pour trouver le matériel adéquat… L’administration des médicaments nécessite aussi beaucoup de rigueur et un peu de technicité. Nous devenons tour à tour infirmiers, aide-soignants, masseurs, en plus de notre rôle de parents… Mais on s’en sort, assistés par une infirmière qui nous rend visite une fois par jour. Théo est à la maison, dans son environnement, on sort, on l’emmène visiter sa classe et rencontrer sa maîtresse.

IMG_2682Malheureusement l’état de Théo ne s’améliore pas. Ce traitement est un échec également. On nous apprend alors la pire nouvelle que des parents puissent entendre… Comment, pourquoi… comment cela va-t-il se passer ? 1000 questions se bousculent, dont une : où Théo pourra-t-il être pris en charge ? Nous découvrons alors qu’il n’existe à l’heure actuelle aucune structure de soins palliatifs pédiatriques… Théo sera soit en hospitalisation à domicile, soit à l’hôpital dans le service d’oncologie pédiatrique, en hospitalisation conventionnelle en somme… dans une situation qui n’a pourtant plus rien de conventionnel… la fin de vie au milieu de la vie, la fin des traitements au milieu de la guérison, le désespoir au milieu de l’espoir, un point rose dans un environnement bleu… Qu’allons-nous faire ? Qu’est-ce qui est le mieux pour lui, pour nous, pour notre fille qui n’a que 8 ans ???

 

IMG_2686La question ne se posera finalement pas.

Théo sera hospitalisé suite à un épisode de fièvre et s’éteindra quelques jours plus tard le 24 octobre 2015 à l’hôpital, entouré de ses proches, 18 mois après la découverte de sa maladie. Nous repartirons au bout de quelques heures, seuls… après avoir subi la pire épreuve de notre vie.

Théo était d’un courage et d’une sérénité extraordinaires, il nous a portés et poussés à tenir jusqu’au bout. Un guerrier. Un nouveau point rose au milieu du bleu.

 

 

IMG_0651

Lydie, Hervé et leurs enfants Théo et Léa

Le point rose c’est l’espoir de pouvoir aider les familles qui vivent ce drame, non pas du point de vue médical, mais au point de vue de l’accompagnement de la fin de vie.
Sentir une main sur l’épaule, qui nous dit que malgré l’horreur absolue de ce qu’on vit, on n’est pas seuls, que même quand la médecine atteint ses limites, quand il n’y a plus rien à faire, on peut rajouter de la vie aux jours, à défaut de pouvoir rajouter des jours à la vie, pour qu’elle soit la plus douce possible pour un enfant, pour ses parents, pour sa famille… »

Lydie Dollé,

10 avril 2016 – Calas (13)

 

 

 

IMG_2683

FullSizeRender-84

 

 

Une tâche rose dans la boue du Mud Day Pays d’Aix

 

Samedi 9 avril, Le Point rose s’est fait tâche.

IMG_2516Une tâche rose dans la boue de la 3ème édition de The Mud Day Pays d’Aix, organisée sur le site du Lac de Peyrolles, à 20 km au Nord d’Aix-en-Provence.

Sur les plus de 8000 participants et leurs centaines de spectateurs, plusieurs équipes avaient choisi de courir pour Le Point rose.

 

Retour en mots et en images sur un événement incroyable où notre Point rose a brillé dans la boue du site de Peyrolles grâce à nos teams et à nos kids. Merci à la FDJ Vitrolles, à Durance Granulats, aux Feuillages, aux Amandines, aux Centre de Sibourg, à l’équipe d’Hervé Dollé et du Conseil départemental. Et merci aux anges Théo et Carla-Marie qui les ont encouragé à se dépasser pour eux.

 

IMG_2369La Française des jeux soutient Le Point rose ! 

Parmi les entreprises engagées pour Le Point rose… La Française des Jeux ! La Française des Jeux a tenu en effet à apporter le soutien généreux de sa Fondation d’entreprise et l’engagement solidaire de ses collaborateurs à l’association Le Point rose.

50 collaborateurs du site FDJ de Vitrolles ont participé au Mud Day Pays d’Aix, ce samedi 9 avril. Ces derniers souhaitaient « courir solidaires » pour que leurs efforts physiques puissent permettre d’aider une association locale…

Ils ont choisi Le Point rose !

IMG_2341

 

La mécanique solidaire mise en place par la Fondation FDJ consistait à reverser à l’association 1€ pour chaque obstacle franchi lors de la course, et par chaque collaborateur. Il y avait au total 22 obstacles et 50 collaborateurs FDJ, soit 1100€ reversés à l’association Le Point rose.

 

Les collaborateurs portaient des t-shirts roses. Mais aussi, plus adaptés au côté tout terrain du Mud Day, des tatoos et des bracelets aux couleurs de l’association, représentant autant de Points roses pour se dépasser et illuminer les 13 km du parcours, obstacle après obstacle.

 

Des teams aux couleurs du Point rose…

 

Présente dans le village, l’équipe des bénévoles du Point rose accueillait et encourageait les participants courant à ses couleurs.

 

 

The Mud Days Kids, l’innovation 2016

IMG_2302Le Point rose était présent également aux départs et arrivées des différentes vagues de kids.

Innovation de l’édition 2016, The Mud Day Kids, sur un parcours de 500m jalonné d’obstacles terrestres, avait en effet tous les attributs de son grand frère:

Les tenues, les tatoos et le maquillage, l’échauffement musclé et le conditionnement guerrier, sans oublier les médailles et les collations à l’arrivée.

The Mud Day Kids a apporté encore plus de vie à l’événement.

 

The Mud Day Pays d’Aix, un événement hors norme…

IMG_2322Les participants, petits ou grands, dans des tenues fantasques ou plus techniques, partaient tous par vague appelées tous les quarts d’heure par les Mud Guys en charge du warm up musclé, et des rituels de départ ponctué par un crédo : « Votre métier… c’est la boue ! ». Puis, un lâcher de fumée donnait le départ.

 

A l’arrivée, souvent bien méconnaissables, dans des délais avoisinant souvent les 3h, les Mud Guys terminaient par deux épreuves redoutables : Le Master Freeze et la Voltage Box. Leur deux noms devraient suffire à donner une idée de leur nature… Enfin, l’arche de la ligne d’arrivée et la médaille et son t-shirt finisher bien mérités.
IMG_2506Le temps alors pour les team de se réchauffaient avec une bierre, une collation chaude et parfois des couvertures de survie…

 

Un événement vraiment hors norme, alliant dépassement de soi, solidarité et esprit d’équipe et surtout vie beaucoup de vie et de rires. Un événement que Le Point rose ne pouvait pas manquer.

 

Un Village The Mud Day était présent sur le site toute la journée pour offrir aux participants et spectateurs de la course, des jeux, à boire, à manger, une aire de pique-nique, des terrains de sport, de la pétanque, des animations, de la musique… de 8h00 à 19h00.

 

Merci à la FDJ Vitrolles, à Durance Granulats, aux Feuillages, aux Amandines, aux Centre de Sibourg pour leurs dons généreux. Merci à l’équipe d’Hervé Dollé et du Conseil départemental pour le supplément d’âme qu’ils ont apporté et aux anges Théo et Carla-Marie qui les ont encouragé à se dépasser pour eux.

 

 

 The Mud DayTHE MUD DAY PAYS D’AIX 2016 est une course de 22 obstacles terrestres et aquatiques, plus fous les uns que les autres, sur un parcours total de 13 km, organisée sur les rives du Lac de Peyrolles (Route de la Durance, 13860 Peyrolles-en-Provence – à 20 km au Nord d’Aix-en-Provence). Les départs se font par vague, toutes les 15mn, de 9h pour la première vague à 16h pour la dernière. La course enfant se déroule également par vague de 11h à 16h.

 

 

FullSizeRender-80LA FONDATION D’ENTREPRISE FDJ agit depuis plus de 20 ans dans le mécénat sportif, elle permet notamment de faciliter la compréhension et la prise en charge du handicap dans le sport. 2013-2017, la FDJ renforce son engagement de mécénat sportif et solidaire en doublant le budget de sa Fondation : 18 M€ pour 5 ans, au service de ses 3 axes d’intervention majeurs : le handicap, le sport de haut niveau et la solidarité.

 

MUD_paysdaix_LOGO web_Q_minsymb_x4ofa035n0cxeps_x2LE POINT ROSE est une association caritative reconnue d’utilité publique qui accompagne les enfants en fin de vie et les familles frappées par la perte d’un enfant. Ajouter de la vie aux jours quand on ne peut ajouter de jours à la vie, pour nous aider chacun à vivre le pire comme le meilleur de la vie. Telles sont les valeurs du Point rose. Par les moments de vie intense qu’il offre, le sport incarne ce meilleur de la vie ; cette vie qu’il faut respecter et promouvoir jusqu’au dernier souffle.

 

IMG_2575

La Provence, Dimanche 10 avril 2016

IMG_2576

 

 

Chaîne de vies…

Le 9 octobre, très peu de temps après le lancement de notre association sur Facebook je recevais un email. Le tout premier email sur notre adresse officielle lepointrose@yahoo.com. Je l’ouvrais émue de cette première qui crédibilisait encore plus notre action. Quelques jours plus tôt La Provence avait relayé la création de l’association et l’histoire tragique de Carla-Marie. J’ai ouvert le mail et j’ai lu…, sans imaginer la charge émotionnelle qui m’attendait.

Emily 5

Emilie à l’OM à 14 ans

Au fil de ma lecture, je reconnaissais Emilie, une jeune adolescente que j’avais accueillie à l’OM des années plus tôt quand j’y travaillais, dans le cadre d’OM attitude, le service que nous avions fondé pour travailler avec le milieu associatif, mettre l’aura médiatique du club au service de causes d’intérêt général et exaucer les rêves d’enfants malades. Et même si en près de 10 ans, nous avions accueilli des dizaines et des dizaines d’enfants et d’associations, je me souvenais très bien d’Emilie et de sa passion OM, de sa timidité et de ses yeux brillants devant nos stars olympiennes.
IMG_2209

Emilie pourtant bien timide dans mon souvenir avait laissé une trace indélébile dans ma mémoire, parmi tous les enfants et adolescents pour lesquels les nombreuses associations d’accompagnement d’enfants malades nous avaient sollicités. Il est vrai que parmi les causes qui me touchaient le plus, celles des enfants malades du cancer étaient sans doute celle qui résonnait le plus en moi. Je n’étais pourtant pas encore maman et loin d’imaginer la possibilité qu’un jour je puisse être confrontée moi-même au cancer et au décès de mon propre enfant. Comment imaginer l’inimaginable ? Alors près de 15 ans plus tard, bien loin de l’univers professionnel de l’OM et de ma vie heureuse d’avant, retrouver Emilie et lire ses mots m’ont bouleversée, oui :  

« Cest avec une grande émotion que je découvre votre parcours et votre combat.  Nous nous sommes rencontrées il y a bien des années alors que moi jeune adolescente (et fan de l’OM) était en soins à l’hôpital de la Timone pour un cancer et vous qui par le biais de l’association « Les Tournesols » (dont ma mère était la présidente) et votre statut au sein de l’OM avait fait tant d’actions pour améliorer notre quotidien et nous sortir de cet environnement.  Je me rappelle particulièrement de vous par votre attention sincère et votre bienveillance en ces moments si difficiles. C’est donc avec une grande compassion que je m’imagine l’épreuve personnelle que vous avez traversée et le chemin qu’il reste à parcourir.

Au delà du rappel de notre rencontre des années plus tôt à l’OM, le message était motivé par le souhait apporter sa contribution à l’association Le Point rose :

« Je souhaite vous vous proposer une aide dans l’accomplissement de vos projets et mettre au profit de votre association autant mon expérience personnelle que professionnelle.Au delà d’être une ancienne « malade », mon parcours professionnel  m’a amenée à travailler en soins palliatifs et actuellement je termine une licence de psychologie afin d’évoluer dans ma profession ». 

 

FullSizeRender-75

Les liens d’amour d’Emily, Allya et Adham

Le message d’Emily m’a bouleversée pour plusieurs raisons :

Pour l’expérience incroyable et la générosité qu’il exprime pudiquement : Après ses années d’enfance passé dans des hôpitaux, en traitement de son cancer, Emily a fait le choix de devenir infirmière pour aider les autres à son tour.

 Qui plus est, elle a fait le choix de se spécialiser en soins palliatifs parce que son parcours de petite malade du cancer l’a confrontée à la mort prématurément, et de manière bien contre-nature. Et loin de considérer l’accompagnement des patients en fin de vie comme à fuir ou tabou, son expérience l’a sensibilisée au contraire à l’importance de mieux accompagner ces patients et leur famille.

 

Et enfin, parce que mes retrouvailles avec Emily sont une illustration magnifique de la chaine de vie qui nous relie les uns aux autres : Une chaîne de solidarité qui nous amène tantôt à donner, tantôt à recevoir. Une chaîne de sens également qui confère rétroactivement à nos actions une importance et un enjeu qui nous échappe alors. Pas de hasard penseront certains. Que des rendez-vous ; des rendez-vous juste différés dans le temps parfois…

Emily a aujourd’hui 29 ans. Elle est magnifique, et la maman heureuse d’Allya, 8 ans, et Adham, 4 mois.

FullSizeRender-74

Nathalie, Emily et Adham sur un stand Le Point rose

Depuis son mail, nous sommes en lien, et en lien sur Le Point rose bien sûr. Nous nous sommes revues et racontées nos vies, même si c’était presque inutile tant nous connaissions déjà l’essentiel. Emily avait sa place tout naturellement dans ma vie et dans notre action. Pas besoin de se dire pourquoi, ni de définir des missions. Je sais que sa place est avec nous.

Tellement émue et fière de notre histoire, j’ai voulu la raconter ici. Pour la partager et donner de l’espoir aussi, en montrant les belles surprises que peut réserver la vie même quand elle nous malmène.

J’ai demandé à Emily son accord et si elle avait une photo d’elle à l’OM au temps où j’avais fait sa connaissance. Elle m’a envoyée 3 photos incroyables. La première une photo d’elle lors d’un coup d’envoi au stade Vélodrome. Et deux autres qui m’ont donné les larmes aux yeux. Celles de deux cartes que je lui avais envoyées et qu’elle avait conservées tout ce temps. Emily m’expliqua l’importance qu’elles avaient eues pour elle et combien elle les avait lues et relues :

 

FullSizeRender-71

« Comme quoi les choses les plus simples peuvent avoir une importance inattendue et un impact réel… Ce sont ces petites attentions et ces petits bonheurs mis bout à bout qui forgent la résilience et tu as fait partie de la mienne et j’espère qu’au travers du Point rose on puisse ensemble semer ces petits bonheurs simples qui donnent toute sa beauté à la vie et démultipliés en fin de vie … « .

 
FullSizeRender-72

 

Semer ces petites attentions, ces petits bonheurs qui forgent la résilience, donnent toute sa beauté à la vie et sont démultipliés en fin de vie… Emily a résumé par ses mots le sens profond de l’action du Point rose.

 

Alors merci Emily. Nos retrouvailles sont un cadeau de la vie. Un petit bonheur caché derrière le grand malheur de la perte de Carla-Marie….

Merci aussi à ta maman d’avoir permis notre rencontre et planté cette graine magnifique qui enrichit aujourd’hui ma vie et notre Point rose.

 

FullSizeRender-76

Emily, sa maman et Allya lors du Run in Marseille

 

 

 

 

 

Le Rugby Club Toulon soutient Le Point rose

Le Point rose se fera ovale le temps du match RC Toulon-Clermont, dans l’enceinte prestigieuse du Nouveau Stade Vélodrome, ce dimanche 3 avril à 16h, grâce au soutien du Rugby Club Toulon. Avec un coup d’envoi et une mi-temps à nos couleurs.

 

FullSizeRender-66Le RC Toulon reçoit Clermont dimanche au stade Vélodrome, pour le compte de la 20e journée de TOP 14. Un match délocalisé dans le magnifique stade marseillais qui peut accueillir jusqu’à 60 000 spectateurs.

Le Point rose sera à l’honneur de ce nouveau classico du rugby français au moment du coup d’envoi et à la mi-temps du match.

 

Logo_PointRose__accroche_2016_Quadri

Le Point rose est une association caritative qui accompagne les enfants en fin de vie et les familles frappées par la perte d’un enfant. Ajouter de la vie aux jours quand on ne peut ajouter de jours à la vie, pour nous aider chacun à vivre le pire comme le meilleur de la vie. Telles sont les valeurs du Point rose.

Par les moments de vie intense qu’il offre, le sport incarne ce meilleur de la vie ; cette vie qu’il faut respecter et promouvoir jusqu’au dernier souffle.

 

IMG_2102Un coup d’envoi en rose au nom de Théo et Carla-Marie 

Paloma et Léa donneront le coup d’envoi en hommage à Carla-Marie et Théo, leur soeur et leur frère, disparus tous les deux en 2015 des suites du cancer. Un coup d’envoi pour les aider, elles et leur famille, dans leur deuil. Un coup d’envoi pour rappeler l’importance d’accompagner les familles et les fratries vivant le traumatisme de la perte d’un enfant. Un coup d’envoi pour décupler l’envie de vivre et partager.

 

IMG_2061Des bulles roses à la mi-temps
Le Point rose sera ensuite à nouveau à l’honneur à la mi-temps du match avec la Finale du BUBBLE FOOT TOUR 2016, grande compétition des campus universitaires d’Aix et Marseille ayant réuni 24 équipes et 120 joueurs.
IMG_2063
Le principe du Bubble Foot consiste à jouer à du
« presque football » dans des bulles qui couvrent tout le corps sauf les jambes.
Ce tournoi a été organisé par les étudiants en management des organisations et des services sportifs de la Faculté des Sports de l’Université Aix-Marseille, qui ont choisi de reverser une partie des inscriptions à l’association Le Point rose soutenue par le RCT.

 

Alors pour être avec nous lors de cette belle fête, le lien vers la billetterie du match RC Toulon-Clermont : http://www.digitick.com/rc-toulon-asm-clermont-auvergne-sport-stade-velodrome-marseille-03-avril-2016-css5-rct-pg101-ri3534198.html

Merci au Rugby Club Toulon pour son soutien et son amitié <3
IMG_2101
 

Ironkids, Irongirl du Pays d’Aix : Le Point rose en point de mire !

 

La 6ème édition de l’Ironman 70.3 Pays d’Aix se déroulera le week-end du 1er mai à Aix-en-Provence.
IMG_0153Mais beaucoup plus qu’un triathlon prestigieux, cet Ironman représente une fête pour tous généreuse puisque ses versions girls et kids se courront au bénéfice du Point rose, et que de nombreux triathlètes porteront nos couleurs pendant la course.

Tous solidaires d’un même message :  Ajouter de la vie aux jours quand on ne peut ajouter de jours à la vie.

 

 

 

L’IRONKIDS, L’IRONMAN des enfants

IMG_3691L’IRONMAN c’est aussi pour les enfants, l’IRONKIDS, un Run exclusivement réservé aux kids, le samedi 30 avril, organisé en plein coeur du centre ville d’Aix en Provence à partir de 15h00. Avec 4 catégories, de 5 à 13 ans. L’occasion unique pour les petites graines de champion de venir fouler le parcours de l’IRONMAN 70.3 Pays d’Aix. Un « run » sur le Cours Mirabeau et une arrivée sur la majestueuse Rotonde… un moment magique en perspective pour les Kids!

Ironkids_Logo

 

 

 

12/13 ans – Catégorie ROUGE  – Années de naissance : 2004 / 2003
Distance : 2400 m (3 tours) – Départ : 15h00

10/11 ans – catégorie VERTE – Années de naissance : 2005 / 2006
Distance : 1600 m (2 tours)  – Départ : 15h20

8/9 ans – catégorie BLEU – Années de naissance : 2007 / 2008
Distance : 800 m (1 tour) – Départ : 15h35

5/7 ans – catégorie JAUNE* – Années de naissance :  2011 / 2010 / 2009
Distance : 400 m (1/2 tour) – Départ : 15h45

* pour cette catégorie uniquement, 1 parent peut courir avec son enfant

 

PROGRAMME

IMG_3671

10h00 -> 14h30 : Retrait des Dossards à l’espace « Accueil KIDS » animé par Le Point rose.

Un Tee-shirt IRONKIDS est offert en cadeau de bienvenue à chaque KID et devra être porté pendant la course, sa couleur correspondant à la catégorie d’âge du KID.

14h30 : Accueil des KIDS, animations et briefing de courses

15h00 : Départ course catégorie 12/13 ans – Catégorie ROUGE
15h20 : Départ course catégorie 10/11 ans – Catégorie VERT
15h35 : Départ course catégorie 8/9 ans – Catégorie BLEU
15h45 : Départ course catégorie 5/7 ans – Catégorie JAUNE
16h15 : Remise des récompenses –  Une médaille de finisher et un goûter remis à l’arrivée.

FullSizeRender-7Tarif unique : 5 €
Document à fournir : autorisation parentale

Inscriptions en ligne en cliquant sur le lien :

https://endurancecui.active.com/event-reg/select-r…

 

 

L’IRONGIRL en rose !

FullSizeRender-61

Dimanche 1er mai, en parallèle de la 6e édition de l’IRONMAN 70.3 Pays d’Aix, une course à pied 100% féminine est organisée au profit du Point rose.

7 km sur un circuit excptionnel enchaînant chemins du Parc de la Torse et rues du vieil Aix, avec une dernière ligne droite sur le Cour Mirabeau jusqu’à l’arche d’arrivée de la Rotonde.

Flyer Irongirl du Pays d'Aix 2016Un circuit prestigieux qui permet aux féminines d’effectuer la boucle de l’IRONMAN.

Une course pour être de la fête sans pour autant prendre le départ de l’IRONMAN 70.3 du Pays d’Aix, avec la possibilité de courir dans 3 catégories :

  • Individuelle
  • En équipe de 2  (duo famille ou copines).
  • En Challenge Entreprises (5 collègues minimum d’une meme entreprise)

Retrait des dossards: vendredi (10h30 à 21h00) et samedi (10h00 à 16h00) ainsi que le jour J sur l’IRONMAN Expo au stand Conseil Départemental 13 – Le Point rose

PROGRAMME JOUR DE COURSE

07:00 / 08:00       Retrait des dossards sur place

08:55                     Placement dans le SAS de départ
09:00                     Départ de l’ Iron Girl
09:17                      Arrivée de la 1ère Iron Girl
09:30                      Remise des Prix / 3 premières Iron Girl * avec Le Point rose

 

INSCRIPTIONS

* 10 euros pour une inscription individuelle (5€ sont reversés à l’association le Point Rose)
* 20 euros par équipe (équipe de 2 maxi )

L’inscription limitée à 350 participantes comprend :
FullSizeRender-48

* La participation à l’Iron Girl
* Un T-shirt Iron Girl
* Une médaille officielle Iron Girl

 

Plus d’infos sur l’IRONGIRL Pays d’Aix : https://www.irongirl.com

Inscriptions en cliquant sur :  https://endurancecui.active.com/event-reg/select-r…

 

Entraînements collectifs – Et pour vous aider dans votre préparation, des entraînements collectifs sont mis en place à partir du samedi 2 avril, soit un mois avant la course. Rdv pour les samedis à 10h, devant la boutique Tony Martins Runners, 1 rue Lapierre à Aix-en-Provence.

IMG_1994

 

Alors inscrivez-vous vite les Girls… Le Point rose vous portera et vous réservera de belles surprises à l’arrivée.

 

L’IRONMAN 70.3 Pays d’Aix, 6ème édition

Ironman du Pays d'AIx 2016

 

Le week-end du 1er mai permet de lancer la saison européenne Ironman sous le format 70.3, et d’accueillir dans la ville d’Aix-en-Provence et dans le Pays d’Aix, les 2500 participants (Top 3 Européen) venus du monde entier.

Un nouveau parcours Run avec 3 boucles de 7 km, dans les plus célèbres et emblématiques rues aixoises, que les triathlètes découvriront après avoir enchainé les 1,9 km de natation dans le lac de Peyrolles-en-Provence et affronté les 90 km de vélo au cœur du massif de la Sainte Victoire et de la Provence. Un Ironman 70.3 dans un cadre vraiment exceptionnel qui permet à ses participants de découvrir les paysages les plus contrastés de la nature provençale, pour finir dans le cœur pittoresque du quartier historique aixois.

L’IRONMAN du Pays d’Aix confirme dans sa 6e édition sa réussite à offrir un événement et un spectacle sportif de très haut niveau, tout en offrant à chacun la joie d’y participer aussi, en famille ou entre amis, en tant que coureurs ou spectateurs.image001-4

 

IMG_1466Le Point rose… en point de mire

Au cours de cette édition 2016,  brillera ainsi tout au long de ces deux jours de fête… Le Point rose. Un Point rose dans le ciel bleu provençal pour rappeler que la vie c’est le souffle, et qu’elle doit se vivre et se respecter jusqu’au dernier souffle.