Le Point rose

Actualités

Nice-Salzbourg : Pour l’Amour de Roma

Jeudi 4 novembre, l’OGC Nice s’est incliné sur son terrain face à Salzbourg en Europa League, mais la défaite ne fut pas totale. La rencontre a permis en effet de rendre hommage à la petite Roma, décédée le 6 mai dernier à l’aube de ses 4 ans, d’une tumeur cérébrale.

Ses parents, Sandrine et Laurent, son parrain Didier, sa cousine Carla et leurs amis proches avaient tous fait le déplacement à Nice, pour vivre cet hommage avec Le Point rose.

Au-delà du jeu, le football reste un vecteur d’unité. De soutien. Un acteur capable de dépasser sa fonction première et de mettre son impact au service de son prochain.

photo2

Depuis un an, l’association « Le Point Rose » fait partie du programme citoyen du club. Son action vise à développer les soins palliatifs pédiatriques et l’accompagnement des familles ayant perdu un enfant, et est promue par l’OGC Nice tout au long de la saison, avec le parrainage engagé du gardien Yoan Cardinale et la mise en lumière du logo de l’assocation sur le dos du maillot des joueurs lors des matches d’Europa League.

Le site officiel de l’OGC Nice a suivi sa famille à l’Allianz Riviera

roma-ogcnicecom

Interviewé au stade, Sandrine et Laurent ont expliqué ce que ce match à l’honneur de Roma et du Point rose représentait pour eux et leurs proches.

« L’accueil de Nice nous a fait chaud au coeur »

roma-et-sandrine

« Tout ceux qui seront devant le match, partout en France, vont avoir une pensée pour notre petite fille. Roma était pleine de vie, le match et le jeu représentent cette vie. On est tous ensemble autour d’elle et des autres petits anges qui sont partis. » 

Emue avant le coup d’envoi, Sandrine Borriello n’en demeurait pas moins d’une grande dignité au moment de prendre la parole.

Maman d’une petite merveille partie trop vite, cette dernière fait également partie de l’association « Le Point Rose ».

« Voir les petits Points roses sur la pelouse et autour, c’est un peu la prolongation de nos petits, reprend Mme Borriello, car comme l’écrivait Victor Hugo : « Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ». L’accueil de Nice nous a fait chaud au coeur. »

 

13427739_10154282889369583_7056886378054318034_n« C’est très émouvant, a poursuivi Laurent Riffaud, le père de Roma. Je n’aurais jamais pensé qu’un match en l’honneur de notre petite fille pourrait se tenir. Je tiens à remercier le président Rivère, Julien Fournier et Nathalie Paoli (présidente de l’association). »

 

 

 

 

 

La famille de Roma, ses parents Sandrine et Laurent, son parrain Didier, sa cousine Carla et leurs proches étaient réunis dans le salon officiel du président Jean-Pierre Rivère pour recevoir de ses mains avec beaucoup d’émotion un maillot au nom de Roma et du chiffre 20, jour de sa naissance. Un moment plein de chaleur et d’humilité au cours duquel le président n’a pas caché son émotion et son admiration devant le courage de Sandrine et Laurent.

14915666_1109670582487419_7593341076186889845_n

La famille de Roma avec Jean-Pierre Rivère, le président de l’OGC Nice

 

Beaucoup d’émotion partagée aussi au moment de la diffusion d’un petit film retraçant en images les 4 ans de vie et d’amour de la petite Roma, sur la musique de « On écrit sur les murs » des Kids United, le morceau qui a marqué pour ses parents les derniers mois heureux avec Roma.

 

Une belle chaîne d’amour et de solidarité entre les familles du Point rose

Autour de la famille de Roma était aussi présente au stade la famille niçoise de Lelia, petite étoile de 7 ans, à laquelle le club avait rendu hommage lors du précédent match européen à domicile. Une belle chaîne d’amour et de solidarité entre des familles vivant l’épreuve de la perte de leur enfant.

famille-lelia

La famille de Lelia unie à celle de Roma

« Notre fille a eu une vie courte mais remplie de tout l’amour que nous pouvions lui donner… elle était aimée et elle aimait…. ».

Roma et sa famille ont été aimés par tout un club, dont les membres, du président aux joueurs, de l’entraîneur aux attachés de presse, arboraient chacun en leur honneur un petit Point rose, au poignée, sur le dos du maillot des Aiglons, ou sur les costumes officiels…

Un club qui aura célébrer le lien d’amour indestructible et inconditionnel liant à jamais Roma et sa maman Sandrine, son papa Laurent, son parrain Didier, sa demi-sœur Abbie et sa cousine Carla, et tous leurs proches.

 

 

 

Yoan Cardinale, gardien et parrain engagé aux côtés de nos Points roses…

 

ogcnmag-europa-league-2-13

Le programme officiel du match Nice-Salzbourg

 

http://www.ogcnice.com/fr/actualite/28281/lemotion-de-la-famille-de-la-petite-roma

 

 

KONA, CASSIS, UN AN APRES : TRI FOR LE POINT ROSE !

La 6ème édition du triathlon de Cassis s’est courue pour la deuxième année consécutive aux couleurs et au bénéfice du Point rose, le week-end des 8 et 9 octobre 2016, dans la magnifique crique du Bestouan. Des dates importantes pour Le Point rose, puisqu’elles marquaient le tout premier anniversaire de l’association.

12377821_445651698965414_4622273613245948162_o

 

Le Point rose lancé à Hawaii et Cassis, un an après…

Il y a un an, Laurent lançait Le Point rose lors de l’Ironman d’Hawaii qu’il avait été invité à courir par les organisateurs, en hommage à Carla-Marie décédée sept mois plus tôt. Kona et le triathlon étaient à jamais associés au lancement de notre action en faveur du développement des soins palliatifs pédiatriques et de l’accompagnement des familles frappées par la perte d’un enfant.
fullsizerender-252Il était important pour nous qu’une présence du Point rose puisse perdurer  à Kona et que le flambeau allumé par Laurent et Carla-Marie puisse y être repris.

C’est l’engagement pris par Philippe Bonnet-Badillé, licencié du Stade Français Triathlon, qui s’est proposé spontanément de courir son 3e ironman d’Hawaii pour Le Point rose. Un belle histoire de transmission que Philippe a partagé avec Trimax Magazine :

« C’est l’histoire d’une transmission. Je fais partie d’une chaîne. Reprendre le flambeau allumé ici par Laurent en 2015 représente pour moi l’appartenance à une chaîne: nous ne sommes pas seuls, nous nous engageons pour et avec les autres. Laurent était là Il y a un an. Je vais pouvoir prendre sa suite et c’est ce qui va compter pour moi tout au long de la course. Je vais emmener avec moi sur mon vélo Le Point rose. Je l’ai aussi sur ma tenue. Il nagera avec moi, roulera avec moi et m’accompagnera tout au long du marathon. J’espère aussi qu’après moi, l’an prochain, d’autres triathlètes prendront ma suite et continueront à faire valoir Le Point rose ».

 

Pendant que Philippe reprenait ce samedi 8 octobre le flambeau du Point rose à Kona, Hawaii, le club des Sardines Triathlon Marseille inviter Le Point rose à fêter son tout premier anniversaire dans l’ambiance familiale et si chaleureuse du triathlon de Cassis.

Le trathlon de Cassis a pour particularité de se dérouler le même week-end que que l’Ironman d’Hawaii. Un an plus tôt, pendant que Laurent courait à Hawaii, les Sardines avaient alors offert au Point rose, à l’occasion de leur triathlon M, sa première tribune, son premier podium et son premier don.

Un événement très émouvant pour Nathalie vénue accueillir remercier les participants et recevoir le tout premier chèque au nom de l’association des mains du président des Sardines, Hervé Pélissier.

 

img-5071

Octobre 2015, le premier podium et le premier chèque de l’association remis à Cassis par le club des Sardines

 

Un an après…  TRI FOR LE POINT ROSE !

Un an après, fêter le premier anniversaire du Point rose à Cassis avec les Sardines rvêtaient un sens tout particulier. Laurent et Nathalie étaient présents dans la magnifique crique du Bestouan à Cassis, pour encourager les coureurs de l’Aquathlon XS le samedi et ceux du triathlon M le dimanche.  Les coureurs n’étaient pas les seuls à se mobiliser pour Le Point rose, grâce aux 2€ reversés à l’association sur chaque dossard. Tous 200 bénévoles arboraient tous un t-shirt TRI FOR Le Point rose.  L’association a en effet concu depuis sa création des kits à ses couleurs que les coureurs et triathlètes qui soutiennent son action peuvent porter sur leurs courses : RUN FOR dans la version running, et TRI FOR dans la version triathlon. En plus d’un don de 1000 euros donné à notre association, le club des Sardines a ainsi tenu en signe de solidarité  et d’engagement, à offrir à ses bénévoles et à ses membres ce t-shirt si symbolique, marqué d’un gros Point rose dans le dos.

 

14682137_522242867972963_2299244900494356106_o

Laurent Courbon, cofondateur du Point rose et Hervé Pélissier, le président des Sardines Traithlon Marseille

 

Autant de Points roses qui ont couru et se sont dépassés ce beau week-end d’octobre, sur le parcours, les ravitaillements  et l’arrivée.  à Laurent et Nathalie, présents pour accueillir et remercier les participants et tous les membres des Sardines et leurs bénévoles.

 

14681099_522246201305963_2730625318714809770_o

 

Un nouvel exemple de l’esprit de famille qui caractérise le club des Sardines. Or, comme l’a rappelé Nathalie en prennant la parole pour remercier ses membres et ses bénévoles :

« Qu’est-ce qui peut aider un enfant en fin de vie et des parents vivant cette épreuve ? Et bien, c’est la famille. Celle que la nature nous a offert, ou celle que l’on s’invente. Peu importe, ce sont les liens affectifs d’une famille qui aident à vivre les épreuves de la vie ».

 

14707947_522244864639430_5481423160430022469_o

 

Merci au club des Sardines Triathlon Marseille, aux bénévoles et aux participants de l’édition 2016 du triathlon de Cassis. Votre engagement pour Le Point rose, ainsi que celui de Philippe à Kona, auront représenté pour nous assurément un très beau cadeau d’anniversaire.

 

Crédits photos : Sardines Triathlon Marseille – Trimax Magazine

Ressource et Le Point rose, en Foulée…

Samedi 8 octobre 2016, s’est tenue la 4ème édition de la Foulée Ressource, organisée par le centre Ressource d’Aix-en-Provence et soutenue par Le Point rose.

 

Vivre et accompagner le cancer autrement…

Les centres Ressource sont des lieux d’accueil et d’accompagnement thérapeutique des personnes touchées par le cancer pour les aider à mieux vivre la maladie avec de meilleures chances de guérison. Il y a presque 20 ans déjà, le Dr. Jean-Loup Mouysset avait conscience de l’importance d’accompagner les malades du cancer en leur offrant un lieu d’accueil et des activités parallèles aux traitements pour leur permettre de rester dans la vie et de vivre la maladie autrement. Ce qui s’était traduit par l’ouverture du premier centre Ressource à Aix-en-Provence.

Logo_PointRose__accroche_2016_Quadri

Ajouter de la vie aux jours des malades du cancer, quand on ne sait pas combien de jours on pourra ajouter à leur vie… C’est un combat qui fait écho à celui que mène Le Point rose pour les enfants condamnés par la maladie et de leur famille.

 

 

Ressource et Le Point rose, une belle rencontre…

Le Centre Ressource et Le Point rose ont beaucoup en commun et ont initié des actions communes et des projet ambieux. Une permanence du Point rose est assurée désormais tous les jeudis après-midi (sur rdv) au centre Ressource d’Aix-en-Provence, et des groupes de paroles animés par les psychologues de Ressource et du Point rose sont mis en place à partir du mois de novembre. A ces actions communes, s’ajoute le projet d’un centre de ressourcement pour les familles vivant l’épreuve de la fin de vie d’un enfant. Mais aussi pour le personnel soignant, souvent très éprouvé et peu préparé à accompagner la fin de vie d’un enfant.

 

14591781_466473370143772_8178202925296756744_n

Notre communauté de valeurs s’est exprimée tout naturellement lors de la Fouléé Ressource, une journée de courses pour tous:

Une course enfants, la Foulée des Petits Loups le matin.img_8443

Une marche, un parcours de 5 et 10km, en individuel ou relais, l’après-midi, pour donner de l’espoir et s’engager ensemble.

Des animations toute la journée.

 

Le tout dans le Pôle d’activités d’Aix-en-Provence, à côté du Centre Ressource.

 

 

Le Point rose pour ajouter encore plus de vie et de fête à la Foulée

Le Point rose a tenu en effet à participer activement à la Foulée, en inscrivant ses familles et ses membres à la course, et en encadrant de ses bénévoles la Foulée des Petits loups. Pour tous les militants du Point rose, il était important de s’unir, pour aider et courir pour cette cause commune.

14572111_10154534080508490_1581310350_o

Le Point rose en coureur d’allure de la Foulée des Petits Loups…, un si beau symbole! Le Point rose pour décupler l’envie de vivre et partager…

 

Le message et le symbole étaient très importants pour nous :

« Quand on perd un enfant du cancer, on veut donner toutes les chances aux autres, petits et grands, de vaincre le cancer. Nos familles et nos membres ont donc courru et participer à la foulée pour soutenir Ressource au nom de tous leurs Points roses emportés par le cancer », expliquent Nathalie et Lydie.

 

 

Bravo à Jean-Loup Mouysset médecin oncologue et fondateur de Ressource et à son directeur Ahmed Rachid pour cette belle initiative à laquelle Le Point rose était fier de participer.

 

14585821_10154537429188490_1314291718_o

La coupe de Léa, finaliste de la Foulée des Petits Loups. Une coupe pour Théo, son petit frère emporté le 24 octobre 2015 par une tumeur cérébrale. Une coupe éclairée d’un rayon de lumière et d’amour inconditionnel… #Théoforever #Loveforever

 

Centre Ressource

justo Donec tempus elit. Curabitur vulputate, dapibus Praesent diam quis id