Le Point rose

Month: mars 2016

TEMOIGNAGE – Le sujet dérangeant des sépultures d’enfants

 

IMG_1953Cri du cœur révolté d’une maman en deuil de son enfant, après la polémique autour de la tombe rose de la petite Léa, décédée d’une malformation cardiaque, dans la commune varoise du Muy. Certains administrés avaient trouvé cela inconvenant jusqu’à vandaliser la tombe de la petite Léa. Ses parents ont expliqué avoir choisi le rose car «Léa était une petite fille tellement merveilleuse qu’elle méritait de la couleur dans sa vie, elle n’en a pas eue alors elle l’a eue dans la mort».

Nathalie témoigne de son propre ressenti de maman : « L’histoire de cette famille me choque autant qu’elle m’attriste. Elle prouve malheureusement combien les détracteurs, vandales et critiques de tout crin du choix de cette maman sont ignorants du drame inhumain que représente la perte d’un enfant pour ses parents. Ce drame est si contre-nature et au-delà de toute représentation qu’il est juste déplacé de se permettre de juger ce qui est acceptable ou « inconvenant » en matière de sépulture pour un enfant. Donner du sens, honorer la mémoire de son enfant est une question de survie et d’équilibre pour beaucoup de parents. Il conditionne leur résilience.

 

IMG_8281Avant le décès de Carla-Marie, je ne comprenais pas comment des personnes pouvaient aimer se rendre dans un cimetière en dehors des temps convenus que sont le jour des obsèques ou la fête de la Toussaint. Je n’imaginais même pas possible que l’on puisse y trouver du réconfort. Le cimetière était un lieu triste, c’est tout. Donc à éviter le plus possible. Ma propre expérience m’a appris pourtant qu’aller se recueillir sur la tombe de son enfant pouvait être ressourçant. Que l’aménager pour qu’elle honore la mémoire de son enfant était juste vital. Et qu’imaginer que ses visiteurs puissent aimer y retrouver la personnalité de Carla-Marie était même un immense réconfort.

 

 

IMG_9281-2Pas une fête, pas un changement de saison ne passe sans que des fleurs, des dessins, des attentions laissées par ses visiteurs ne les rappellent sur sa tombe.

Ridicules penseront peut-être certains? Déplacés? Ils jugeront au pire que cela perturbe leur propre recueillement lors de leurs visites au cimetière. Au mieux que c’est un signe inquiétant d’un état encore très perturbé des parents. Et bien non. Les rituels que l’on invente pour son enfant perdu ne sont pas déplacés. Ils sont nobles, respectables et immensément beaux. Ce qui est déplacé, c’est la mort d’un enfant qui rêvait de vivre. C’est vivre privé de cet enfant avec le chagrin de n’avoir pu le sauver. Alors, quand les rituels sont originaux comme cette pierre tombale rose, l’originalité est à la mesure de la créativité surhumaine qu’il faut à des parents pour trouver un sens et la force de continuer après la perte de leur enfant.

 

AIMG_7230lors j’admire cette maman et son audace. Je l’admire car j’aurais aimé avoir eu son audace, et avoir eu comme elle l’idée de mettre de la couleur sur la pierre tombale de Carla-Marie. A défaut de couleurs, j’ai osé des peluches, des statuettes des animaux qu’elle aimait, des fleurs jusqu’à n’en plus tenir sur sa tombe, des arbres parce qu’elle préférait toujours acheter des arbres plutôt que des plantes saisonnières, une mangeoire pour les oiseaux pour leur donner envie de se poser sur sa tombe, des lampes solaires pour qu’elles brillent la nuit comme des étoiles, une petite citrouille à Halloween, un petit sapin à Noël, et demain une composition de fleurs aux couleurs de ce nouveau Pâques qu’elle ne vivra pas. Vous trouverez même une tresse des crins de la queue de Pirate, son poney adoré.

 

Autant de signes et de gestes pour lui rappeler, à elle et à tous ceux qui l’ont connue, notre amour infini. IMG_8584Autant de signes et de gestes pour rappeler à ses visiteurs, dont beaucoup d’enfants, que Carla-Marie était cette petite fille extraordinaire pleine de vie, d’amour et d’émerveillement pour la nature, les animaux, les saisons. Alors pardon si cela en dérange certains. Et bien je répète à ces personnes comme à toutes celles qui critiquent la couleur de la tombe de Léa, que leur incapacité à se mettre à la place de la maman qui vient se recueillir sur la tombe de son enfant est juste inadmissible et que nous leur souhaitons de ne jamais être confrontés, de près ou même de loin, à pareil chagrin ».

http://www.leparisien.fr/…/var-la-tombe-rose-d-une-enfant-f…

Des petits bonheurs pour retrouver le goût de vivre…

IMG_1589

 

Le Salon du Calisson & du Chocolat 2016 s’est déroulé les 19 et 20 mars derniers au Couvent des Oblats à Aix-en-Provence. Cette opération caritative parrainée par Jeane Manson était organisée par le Kiwanis Aix Dauphins au profit de notre association Le Point rose. L’inauguration s’est déroulée le samedi matin en présence de la marraine du salon Jeane Manson, du président des Kiwanis Aix Dauphin et de Nathalie Paoli, cofondatrice du Point rose. L’occasion pour la petite délégation de déguster les créations gourmandes de chaque stand et de s’émerveiller devant ces plaisirs des petits et grands.

 

 

 

IMG_1679

La Boîte à Bonheur, création de Fruidoraix

A l’occasion du salon, la confiserie Fruidoraix (13510) a initié une très belle action au profit et aux couleurs du Point rose. Elle a annoncé qu’elle reverserait 3 euros à l’association sur chaque « Boîte à Bonheur », création originale de la confiserie pour Le Point rose, contenant des petits calissons ronds aux couleurs rose et pastels. Une opération magnifique qui traduit en tout point les valeurs de l’association. Aider les familles frappées par la perte d’un enfant à retrouver la force et le goût de vivre, à retrouver le chemin de ces tout petits bonheurs de la vie… Le plaisir et l’émotion procurés par la nourriture en font partie. Le nom du coffret et son contenu magnifient donc à merveille le message du Point rose.

 

Cette belle rencontre entre la maison Fruidoraix et Le Point rose, s’est enrichie de la tout aussi belle rencontre avec les Kiwanis Aix Dauphins et de leur proposition généreuse de dédier la recette du Salon du calissons et du chocolat à l’association Le Point rose. Fort de sa devise « Servir les enfants du monde», le Club Service Kiwanis a été touché par l’engagement du Point rose à aider les enfants en fin de vie et les familles frappées par la perte d’un enfant. Cette action leur est apparue essentielle à ne pas oublier et à encourager dans le domaine de l’aide aux enfants.

 

 

IMG_1783Lors de l’inauguration du salon, Nathalie a rappelé l’importance de ces petits bonheurs dans la résilience des familles : « Quand on accompagne son enfant en fin de vie, notre rapport au temps est totalement bouleversé. On se fiche du passé, le futur n’existe plus. On se raccroche éperdument au présent et à chaque instant de vie et d’amour qu’il nous est encore donné à vivre. Ce drame nous fait prendre conscience combien le temps n’existe pas et combien il n’est qu’une succession d’instants de vie dont il faut profiter intensément autant que possible. La perte de son enfant est un tel cataclysme ensuite dans notre vie, qu’il n’est plus possible pendant longtemps de se projeter dans le futur, tout s’écroule et tout semble détruit et vain. Aider les familles à se raccrocher à la vie, à trouver la force et l’envie de continuer ne peut passer que par la connexion à ces mêmes petits instants de vie fugaces et précieux. Les tout petits bonheurs, comme ceux offert par la nourriture ou la gourmandise aident à se raccrocher à la vie grâce aux sensations et émotions toute simples qu’ils procurent. Je suis convaincue que la résilience, c’est-à-dire la capacité à résister et survivre au malheur, passe par la redécouverte de l’émerveillement et des petits plaisirs de l’enfance. Ces tout petits bonheurs revêtent une importance majeure, car ils aident alors à se connecter à l’instant et à retrouver le sens et le goût de la vie ».

 

IMG_1781

 

IMG_1875

La Provence, Dimanche 20 Mars 2016

 

 

Vous pouvez retrouver la Boîte à bonheur et son Point rose dans la boutique Fruidoraix d’Eguilles et bientôt en ligne sur leur site internet www.fruidoraix.com

KIWANIS AIX DAUPHINS – Rés. Le Moulin – 1, av. Robert Schuman 13090 Aix-en-Provence – Tél. 06 81 33 90 00 – www.facebook.com/kiwanis.aix

FRUIDORAIX, Créateur Confiseur – 295, rue Agate 13510 Eguilles – Tél. 04 42 52 51 80  www.fruidoraix.com et www.facebook.com/confiserie.fruidoraix

Un grand merci à Elodie Gagnepain, de l’agence Tintinabulle,  fondatrice de www.monpetitartisan.com – elodie.gagnepain@gmail.com, à Laura Pedon de France Bleu Provence, et à Robert Poulain pour les droits sur ses très belles photos.

Beaucoup plus qu’un Loto…

Affiche Loto du 20 mars 2016Dimanche 20 mars après-midi, s’est tenu notre premier loto au bénéfice du Point rose. Organisé par les bénévoles de l’association Cabriès, Traditions et Renouveau au complexe sportif de la commune de Cabriès-Calas où Carla-Marie a grandi et aimé passionnément la vie, ce loto a réuni plus de 400 personnes.
C’était vraiment incroyable : 400 personnes présentes pour la fête, mais surtout pour Le Point rose et ses valeurs. Des enfants, des parents, des grands-parents, des voisins, des amis, des bénévoles, des habitants d’autres communes  bien plus éloignées ayant fait spécialement le déplacement. IMG_1899Carla-Marie était dans l’esprit et le coeur de chacun. Et véritablement magique, son petit Point rose, est parvenu à réunir toutes ces personnes touchées par son histoire et son décès tragique, dans la fête, la vie et l’amour. Ce fut en effet un moment intense, riche de rires d’enfants et de belles émotions. Un moment qui a assurément ajouté de la VIE à nos jours!
 L’idée du loto au bénéfice du Point rose nous a été proposée par Marlène Bertrand, adjointe déléguée aux affaires scolaires, sur une idée de Casilda Santiago, partagée autour d’elle par plusieurs personnes de l’école de La Trébillane. Nous étions fiers et emballés bien que totalement novices en la matière. Alors soyons très sincères, nous avons été spectateurs d’une organisation incroyable qui en plus a cherché en permanence à ménager nos efforts et à prendre en mains la totalité des nombreuses tâches incombant aux organisateurs d’un loto. Le Point rose en cause bénéficiaire et en véritable guest star dans sa commune ! Deux toutes petites réunions avec Marlène, Christiance Poch et Sylvie Fabre, pour arrêter les grands principes de ce loto, et ces incroyables petites abeilles se sont mobilisées sans compter leur temps et leurs efforts pour tout organiser ensuite.
IMG_1922Les lots, les dons spontanés, les initiatives individuelles des bénévoles, parents d’élèves, habitants,commerçants, ….. ont juste été incroyables ! Des tablettes, une télévision, un smartphone, un ordinateur et son imprimante, un salon de jardin, des places de l’OM, des places de théâtre, des maillots et ballons adidas, de très nombreux équipements ménagers… Un total de plus de46 lots, de quoi alimenter 11 parties, et faire rêver et fantasmer petits et grands.
Mais dans l’esprit de ses organisateurs, le loto se devait d’être aussi un hommage à Carla-Marie, un an après de son décès. Alors l’idée d’un lâcher de ballons nous a été proposée. Et émerveillée, nous l’avons bien sûr acceptée avec joie.
IMG_1921Pour ajouter encore de la convivialité et répondre aux très nombreuses demandes, le principe d’un stand Le Point rose a été aussi arrêté pour offrir à tous les participants la possibilité de se procurer les créations du Point rose : les bracelets, les tee-shirts, porte-clés, balles roses…
Enfin, celui d’une buvette et d’un stand de gâteaux maison, dont les bénéfices seraient encore reversés au Point rose a encore permis la participation et contribution généreuse de très nombreux parents (et grands-parents!). Des oreillettes, des crêpes, des tartes, des génoises, des cookies, des muffins, un plaisir des yeux autant que des papilles. Et le bouquet… un gâteau au nom et couleurs du Point rose, réservant la surprise de cacher à l’intérieur un C tout en rose!
IMG_1916
Dès le matin, un essaim de volontaires s’est activé à préparer la salle d’armes du complexe sportif Raymond Martin, pour installer les tables et les chaises, puis à la métamorphoser aux couleurs du Point rose. Des grappes de ballons bleus parsemées de ballons rose en forme de cœur, des ballons roses géants, jusqu’à l’emballage des lots dans du papier bleu magnifié d’une touche de rose. Autant d’attentions et de déclinaisons du récit du Petit Chaperon rose imaginé par Carla-Marie au commencement de sa maladie, récit dans lequel elle s’était identifié à un point rose détonnant dans un monde bleu.
Au tour des fidèles militants du Point rose de monter notre stand et de l’habiller des créations et couleurs de l’association. Chris Parayre et son fils Arnaud, s’y sont attelés avec amour, avec en touche finale, 3 ballons roses géants flottants.
IMG_1909Mobilisée le matin sur les courses du Run In Marseille où nos couleurs étaient portées par plus de 100 coureurs, et les teams du port Marseille Fos et de l’entreprise Virtual Expo, après avoir animé la course des 600 enfants de la veille, je suis arrivée juste à temps pour le début officiel de la manifestation ; complètement émerveillée de l’affluence, de la décoration et de l’ambiance. Des visages familiers, des enfants, beaucoup d’enfants, des embrassades, des accolades, un plaisir visible de chacun de se trouver-là tous ensemble, en ce dimanche après-midi. Tous unis par la même cause.
Parmi ces visages, celui de Rita Caso, une amie connue dans ma vie olympienne fervente militante de la lutte contre la mucoviscidose, inspirée par le combat de sa petite fille Laurena. IMG_1920Quelle émotion de la voir aussi généreusement mobilisée pour notre cause! Amie proche de Christiane également il n’était pas pensable pour elle de ne pas nous prêter mains fortes. Et moi je trouve pourtant admirable que des militants aussi engagés dans la défense d’une cause pour laquelle ils se donnent corps et âme, trouve encore le temps, la foi et l’énergie de donner aux autres association.
Comme à chaque manifestation pour Le Point rose, je n’ai préparé aucun discours, ni réfléchi au message importante à transmettre.  Impossible d’anticiper quoique ce soit et ne pas parler spontanément avec mon coeur Alors, j’ai pris le micro que le maire Hervé Fabre-Aubresby m’avait passé, j’ai inspiré profondément en regardant la salle remplie et les points roses qui la décoraient, et les mots se sont enchainés tout simplement pour reparler de Carla, expliquer Le Point rose, le sens profond de son action, et l’émotion de voir cette action en oeuvre précisément dans cette salle.
Durant plus de 4 heures, les parties et les lots remis fièrement par Paloma se sont enchaînées. Il serait trop long de vous lister tous les gagnants tant ils ont été nombreux. Mais, parmi eux, beaucoup d’enfants de l’école de la Trébillane, comme si Carla-Marie était parmi nous et s’était amusée à se rappeler à eux par ces signes…IMG_1907
Entre les parties, nous voyons quelques participants venir chercher des boissons et assiettes garnies d’assortiments des gâteaux maison alléchants, pour prendre des forces mais aussi s’assurer d’en avoir quelques portions avant le rush annoncé de l’entracte. Et je repense à la gentillesse des bénévoles préposés à la buvette et au stand de gâteaux, condamnés à vivre la fête et le loto dans une piece annexe. Jamais lassés ou impatients, le sourire ne les a jamais quittés.
Le temps de l’entracte est venu ensuite, et avec lui celui du lâcher de ballons. Geste de Christiane qui avait tenu à l’offrir à titre personnel, ce lâcher de ballons permît une véritable communion de pensées et d’émotions en la mémoire de Carla-Marie. Un moment inoubliable, à jamais gravé dans mon coeur…
Les enfants ont montré la voie en sortant jouer avec les bulles de savon qui virevoltaient dans les airs.IMG_1905
Sur l’air de Diamonds de Rihanna que Carla aimait tant, les grappes de ballons bleus gonflés patiemment à l’hélium quelques heures plus tôt ont été distribués à chaque enfant. Et les plus grands d’entre eux, voire quelques adultes…, n’étaient pas en reste pour s’en procurer un.
IMG_1902
Une fois rassemblé autour de Paloma qui tenait son énorme ballon-Point rose symbolique, les notes de Imagine interprétée par Kids United ont donné le ton solennel que nous attendions tous pour donner le feu vert aux enfants du lâcher des ballons. Et dans un feu d’artifice de points bleus s’élançant joyeusement dans les airs, notre ballon Point rose à filer droit et très haut, jusqu’à perte de vue dans le ciel. Difficile de retenir ses larmes. Mais c’était de belles larmes d’amour et d’émotion. Alors on s’est tous serrés, embrassés, réconfortés. Et l’émotion a encore été plus belle et profonde.
IMG_1871
Les jeux des enfants avec les bulles de savon et les balles roses nous ont vite rappelé à la vie, et à la fête. La deuxième partie du Loto a repris avec encore plus d’entrain, après un passage de nombreux enfants et leurs parents par le stand du Point rose, jusqu’à plus de 19h.
IMG_1904
Le temps des au-revoir et des remerciements est ensuite venu, et avec lui celui du démontage et du rangement de la salle, auxquels se sont attelés des volontaires de toute part. Nous sommes reparties Paloma et moi littéralement émerveillées.  Car un an après le décès de Carla, nous étions tous réunis dans la vie, le partage et l’amour. Le chagrin immense qui pouvait nous détruire ou nous isoler, nous a rapprochés, en décuplant notre envie de vivre et de partager. Le chagrin s’est transformé pour devenir symbole de vie, fragile mais intense. Alors oui, le chemin est encore long et la souffrance toujours présente. Quotidiennement. Mais désormais, c’est un chemin de vie et de partage. Un chemin de sens et d’affection. Le chemin de la résilience précisément, cette force vitale de résister au malheur.
IMG_1915Ce malheur qui réussit aujourd’hui le miracle de donner encore plus de force et d’amour à chacun. Vous étiez 400, enfants, ados, adultes, parents, grands-parents, bénévoles, élus de tous bords. Vous étiez 400 à trouver du sens à être présents et à témoigner votre affection. Le sens, l’affection, les deux clés de cette résilience qui aide à surmonter les pires épreuves de la vie.
IMG_1906
Ce loto était donc incroyable. Comme notre stand lors du marché de Noël. Il a réussi à être une manifestation de collecte importante de dons pour Le Point rose. Mais, il a réussi aussi et surtout, à être une démonstration, une illustration très précisément de cette action du Point rose!
Un immense merci très ému aux organisateurs, aux bénévoles, aux donateurs et aux participants de cette après-midi inoubliable. » Nathalie
Nos généreux donateurs en lots ou en argent :
IMG_1923
Pierre-Jean Pierrel, Hervé Fabre-Aubrespy, Menuiserie Fabre, Renée Monti, Loïc Hamon, Nicole Andraud, Crédit Agricole, Marie-Claude Flament, Entreprise Patrice Bertrand, Snack L’en K, Miss Ball, Aure Moksana, Brigitte Molina acupuncteur, Pharmacie de Cabriès, Régine Coiffure, L’instant Zen, Atoll Bouc Bel Air, BodyArt, Institut Nédentys, Ferme la jardinière à Palette, M. Brusson, Bureau Valley, Restaurant la Croix d’or à Bouc Bel Air, Carnivor, OM attitude, Théâtre La Criée, Le Silo, Fun Radio, adidas, Histoire de charme.
Merci aussi à The Seb One Photographe pour la très belle photo de une de cet article

Run in Marseille : 10 000 coureurs, 600 enfants et… Le Point rose

600 kids pour la Haribo Marathoon’s.

La fête a commencé samedi 19 mars, sous un beau soleil printanier en avance de quelques jours sur le calendier. 600 enfants de 5 à 10 ans s’étaient inscrits pour participer à la Haribo Marathoon’s, la version enfants du Run in Marseille, animée par Le Point rose.

 

IMG_1835              Emily sa maman, et ses petits sportifs Allya et Adham 💗

 

La longue file de retrait des tee-shirts-dossards a commencé à slalomner dès 13h30 sur le quai du Port,  face à l’Hôtel de Ville, le long du parcours. Un village d’animations a permis d’ajouter à l’avant-fête avec des ateliers maquillage, tatoos, dessins, peintures et des ateliers ballons… roses forcément. Le tout sur un rythme de percussions brésiliennes de Batucada, Quelle effervescence de vie et d’envie de la part de ces petits athlètes en herbe qui prennaient très au sérieux leur préparation à la course et échauffement zumba.

IMG_1639

 

Rassemblés en 2 catégories d’âges, 5-7 et 8-10, les plus grands, puis les petits, se sont pressés sur la ligne de départ, encouragés par les mascottes Haribo. Pressés c’est le mot. Dur de contenir autant d’empressement et de vitalité. Benoît Z et Nathalie Simon, les parrain et marraine de la course, également ambassadeurs du Point rose, ont donné le départ avec… Le Point rose, dans un tourbillon de bulles de savon qui virevoltaient au grès du vent surplombées par un énorme ballon-Point rose.

IMG_1659

Passée la grande arche de la ligne d’arrivée, pas de podium ni de classement, mais une médaille pour tous passée au cou de chaque petit sportif, avant un gouter bien mérité. Les animations du village ont de nouveau fait carton plein après les courses, dévalisant les derniers stocks de pompoms, ballons et cartes postales du Point rose. Une bien belle course, aux couleurs du Point rose rappelant à chacun l’importance de respecter la vie des enfants jusqu’à leur dernier souffle.

IMG_1661Nathalie, Paloma, Déborah, Laurent et Nathalie Simon et Richard Miron, adjoint aux Sports de la Ville

 

Un stand Le Point rose dans le Village du Run in Marseille

Le Run in Marseille, nous a permis aussi de tenir, vendredi après-midi et samedi, un stand dans le village officiel du Run in Marseille, lieu de retrait des dossards. La file d’attente des 10 000 inscrits n’a pas désempli du vendredi au samedi soir. L’occasion pour nous de rencontrer sur notre stand plusieurs d’entre eux venus chercher un kit, un tee-shirt, un bracelet… pour courir à nos couleurs, après les avoir d’abord rencontrés sur Facebook ou internet. L’engagement pour nos valeurs et nos liens sont devenus encore plus réels. Un lien pour décupler l’envie de vivre et partager 💗

IMG_1891 Cynthia, présidente des Ladies Circle Marseille, Nathalie, le marathonien Benoît Z, champion d’Europe et parrain du Run in Marseille, et Laurence autre Lady, sur le stand du Point rose.

 

Le Point rose a proposé ses premiers kits « RUN FOR Le Point rose », composé d’un tee-shirt, d’un bracelet et d’un badge pour permettre à la centaine de coureuses, coureurs et militants individuels engagés pour notre cause de prendre le départ dimanche du 10km, du semi ou du marathon sous nos couleurs. IMG_1798                     Guylaine, Sylvie et Monica, Ladies Circle Marseille, ambassadrices du Point rose

IMG_1888Corinne et Béatrice : Run for Friendship, Run for… Le Point rose 💗

 

Un trophée d’honneur pour l’équipe du port Marseille Fos !

 

Pour la 5ème année consécutive, les agents du port de Marseille Fos ont participé dimanche 20 mars au Run in Marseille. Sur 10 ou 21 kilomètres, 64 agents de l’établissement portuaire ont couru en portant bien haut les couleurs de l’association Le Point rose.

IMG_1848Le tee-shirt spécial de la team du port aux couleurs et logo du Point rose pour mieux se dépasser.

 

Cette forte mobilisation interne a notamment permis au port de Marseille Fos de remporter un trophée d’honneur, récompensant le plus grand nombre de participants pour une entreprise et saluant son implication auprès d’associations caritatives. 
Record de participation à l’image de la générosité de cœur des salariés et de la direction du port💗

 

Marathon_200316_169_bdLaurent, entouré des responsables du port Marseille Fos, Stéphane Pellen, le directeur de la communication et des relations extérieures et Christine Cabau Woehrel,  la directrice générale.

 

Bravo et merci à tous pour votre participation.

Run for Love, Run for Life, Run for Le Point rose 💗